Les biberons au Bisphénol A interdits en Europe

La santé
Typographie

Depuis janvier 2011, l'Union Européenne avait interdit l'utilisation de ce composant chimique présent dans de nombreux plastiques alimentaire. Puis en mars 2011, c'est la fabrication des biberons qui a été interdite sur le territoire européenne. C'est donc en toute logique qu'ils deviennent maintenant interdits à la commercialisation et à l'importation en Europe depuis le 1er juin 2011.

Le Bisphénol A, qu'est-ce que c'est ?

Le BPA  est utilisé en association à d’autres substances chimiques pour la fabrication de plastiques et de résines. Il est par exemple utilisé pour la fabrication des récipients alimentaires tels que les bouteilles recyclables, les biberons, des tasses et assiettes. Il peut également être utilisé pour la fabrication des conteneurs de stockage.

"Le BPA est un produit chimique qui, potentiellement, a la propriété d’interagir avec le système hormonal du corps humain : c’est ce que l’on appelle un «perturbateur endocrinien»."

Le risque pour la santé vient du fait que de faible quantité de BPA peuvent se mêler aux aliments lorsque le plastique est chauffé. "Le BPA peut migrer en petites quantités dans les boissons et les aliments qui sont stockés dans les types de contenants en polycarbonate ou recouverts de résine époxy. Le BPA peut également migrer dans les aliments si le plastique ou la résine sont endommagés ou fissurés."

Pourquoi est-ce dangereux pour la santé ?

"Dans son évaluation des risques relative au BPA adoptée en 2006, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a établi une dose journalière tolérable (DJT) de 0,05 mg/kg de poids corporel pour le BPA."   Si cette dose est largement inférieure aux quantité consommées de manière générale, certaines incertitudes quant à l'impact de la substance chez les enfants et nourrissons demeurent. Elles ont été mentionnées outre Atlantique : "En avril 2008, le Programme de toxicologie national des États-Unis (US National Toxicology Program) a conclu dans un projet de note d’information qu’aux niveaux actuels d’exposition, il y a certaines inquiétudes à avoir quant aux effets sur le système nerveux et sur le comportement des fœtus, des nourrissons et des enfants. En outre, des rapports publiés par «Santé Canada» et «Environnement Canada» soulèvent des inquiétudes concernant d’éventuels effets nocifs pour les nouveaux-nés et les nourrissons et, en particulier, en ce qui concerne l’élimination de la substance de leur organisme."

L'interdiction Européenne vient renforcé les décisions prises par La France et de Danemark qui ont interdit la commercialisation des biberons au BPA, respectivement en mars et juillet 2010 ; le Danemark est d'ailleurs l'Etat membre dont la restriction est la plus avancée car l'interdiction concerne l'ensemble des emballages en contact avec des aliments destinés aux enfants de zéro à trois ans.

Sources : © EFSA