Aprés le passage du tsunami dans la région de Kepulauan Mentawai en Indonésie

Changement climatique
Typographie

Le Tsunami qui fait suite au puissant séisme de magnitude 7.7 sur l’échelle de Richter s’est déclenché ce lundi 25 octobre à 14h42 heure UTC dans la région de Kepulauan Mentawai en Indonésie.

Le Tsunami a touché plusieurs îles du sud-ouest de Sumatra avec des vagues de 3 mètres qui ont déferlés jusqu’à 600 mètres à l’intérieur des terres. Dans le village de Muntei, 80% des constructions ont été endommagées.

Le bilan ce mercredi fait état de 154 morts et quelque 400 disparus.

Et ce mardi 26 octobre, 25 personnes ont trouvés la mort après l’éruption du volcan Mérapi le plus actif d’Indonésie.

Le Merapi, qui culmine à 2914 m, est entré en éruption à dix reprises mardi, envoyant des nuages de fumées toxiques et de cendres jusqu'à 1,5 km de haut et le long des pentes du volcan, qui sont densément peuplées car très fertiles. 19 000 personnes vivant sur les pentes du volcan ont eu l’ordre lundi d’évacuer face à un risque d'éruption imminente, mais bon nombre,  des agriculteurs pour la plupart, ont refusé d'évacuer pour s'occuper de leurs bêtes ou des cultures.

"Bien qu'aucune éruption n'ait été enregistrée depuis hier, les personnes doivent rester dans les abris", a indiqué Surono, chargé de la surveillance des volcans en Indonésie.

Au total, plus d'un million de personnes vivent sous la menace d'une explosion de son dôme de lave, des nuées ardentes et des lahars (coulées de boues).

Le Mérapi entre en éruption tous les quatre ou cinq ans, un rythme court pour un volcan. Et pas moins de 68 éruptions ont été recensées depuis le 16ème siècle, dont certaines dévastatrices, comme en 1930 (1.400 morts) et 1994 (60 morts). Sa dernière remonte à juin 2006 quand deux personnes avaient trouvé la mort.

Sources : AFP et Météo-World