Carte de coefficients climatiques

Construction eco
Typographie

Un habitat confortable conçu pour minimiser tous les besoins énergétiques, c'est possible ! Voici quelques informations utiles avant de vous lancer.

Qu’est-ce qu’un bâtiment basse consommation ?

  • une enveloppe très performante (toit, murs, planchers) grâce à une isolation thermique renforcée des toitures et des parois majoritairement par l’extérieur (réduction des déperditions) ;
  • une bonne étanchéité à l’air de l’enveloppe ;
  • un mode de chauffage performant et adapté aux besoins : pompe à chaleur, chaudière gaz à condensation, poêle ou chaudière bois ;
  • l’utilisation des énergies renouvelables ;
  • une ventilation très performante et en particulier une ventilation double flux ;
  • le recours au triple vitrage en zone climatique H3.

C’est la combinaison de ces techniques et technologies qui permet d’obtenir une performance énergétique élevée des bâtiments.

L’objectif de consommation maximale pour les constructions résidentielles neuves est fixé à 50 kWhep/m²/an à moduler selon la zone climatique et l’altitude (consultez la méthode de calcul).
Un bâtiment basse consommation, c’est aussi et surtout :

  • une collaboration le plus en amont possible entre l’architecte et le bureau d’études énergétiques ;
  • des études de conception approfondies (conception bio-climatique, implantation et orientation optimisées, apports solaires, confort d’été,…) ;
  • une mise en œuvre de qualité et en particulier une bonne étanchéité à l’air.

Comment faire labelliser son bâtiment BBC-Effinergie ?

Les constructions neuves comme les rénovations peuvent recevoir ce label.

Les constructions neuves résidentielles peuvent être labellisées BBC-effinergie® par les organismes CEQAMI, PROMOTELEC, CERQUAL.

Consultez la marche à suivre.

Existe-t-il déjà des bâtiments basse consommation ?

En 2009, 123 maisons individuelles, 14 opérations de logements collectifs (soit 421 logements) ont été labellisés BBC-Effinergie.

Sur le site de l’observatoire BBC, vous pouvez trouver des fiches décrivant des constructions ou des rénovations réalisées. Elles concernent aussi bien le secteur privé que public et des maisons individuelles comme des logements collectifs.

Des constructions BBC ont été réalisées dans le cadre du programme de recherche et d’expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment PREBAT.

Ce programme a permis de concrétiser 250 projets de Bâtiments Basse Consommation, soit 550 bâtiments (2200 logements et 105 bâtiments tertiaires, pour une surface totale de 360 000 m²). Près de 25 % de ces projets concerne la réhabilitation de bâtiments existants. 5 projets concerne des bâtiments à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment grâce aux énergies renouvelable.

30 % des bâtiments de logements collectifs, plus de 40 % des maisons individuelles et un tiers de ces bâtiments tertiaires ainsi réalisés ont une consommation inférieure à 50 kWhep/m² shon1.an.

Les projets lauréats utilisent l’ensemble des technologies permettant de réduire la consommation d’énergie :

    - Pour le chauffage : chaudière gaz à condensation pour le logement collectif, pompes à chaleur dans le tertiaire et poêle ou chaudière au bois pour les maisons individuelles ;
    - Isolation thermique renforcée, avec une percée de l’isolation extérieure pour la moitié des projets dans le neuf et la rénovation;
    - Triple vitrage dans 18 % des projets présentés dans le neuf et 25 % des projets en réhabilitation ;
    - Ventilation double flux dans près de 60 % des projets présentés (constructions neuves uniquement), allant jusqu’à 90 % dans le tertiaire ;
    - Utilisation des énergies renouvelables dans 90 % des projets présentés ;
    - L’eau chaude sanitaire solaire dans 90 % des projets résidentiels.

Pour connaître les appels à projets ouverts, rendez-vous sur le site PREBAT

Un bâtiment basse consommation, à quel coût ?

Le coût médian de construction des bâtiments neufs observés dans le cadre du PREBAT se situe à 1450 euros HT/m², soit un surcoût d’environ 15 % par rapport au coût moyen de la construction. Toutefois ce surcoût est inférieur à 15 % pour près de 50 % des projets présentés et la barre des moins de 1000 euros au m² a été franchie.

Dans les bâtiments démonstrateurs et notamment pour des bureaux BBC, les coûts d’investissement pour atteindre la performance énergétique sont aujourd’hui estimés à près de 12 % du coût total des projets.

L’annonce de l’application de la future réglementation thermique (RT 2012) stimule actuellement l’offre de matériaux et de technologies nécessaires à la performance énergétique et devrait conduire à une baisse des prix.
On peut très raisonnablement envisager que le surcoût BBC par rapport à la RT 2005 soit ramené entre 5 et 10 % dès la mise en oeuvre effective de la réglementation RT 2012. Un tel surcoût sera rentabilisé entre 10 et 15 ans suivant les cas, grâce aux économies d’énergie permises par les performances BBC.
 Un autre facteur important de baisse des coûts réside dans la phase de conception : le travail en partenariat entre l’architecte et un bureau d’études énergétiques permet plus facilement de maîtriser les coûts.

Comment s’organise le marché ?

l'ADEME, le ministère du Développement durable et l’association Effinergie ont mis en place un Observatoire Bâtiment Basse Consommation. C’est le premier outil de partage d’expériences entre professionnels sur la construction et la rénovation de bâtiments basse consommation.

Cette plateforme héberge un ensemble de documents à destination des professionnels du bâtiment afin de leur permettre d’identifier les réalisations susceptibles de les intéresser et ce, à partir de leur région d’implantation, leurs caractéristiques techniques, leurs performances énergétiques, etc…

L’Observatoire BBC est accessible sur le site www.observatoirebbc.org.
Vous pouvez bénéficier d’aides financières :

    Un crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunts : 40 % pendant 7 ans (labellisation BBC obligatoire)
    Une majoration du prêt à 0 % acquisition (labellisation BBC obligatoire)
    Un crédit d’impôt « développement durable » pour l’acquisition de certains matériels
    Les collectivités territoriales peuvent accorder un avantage sur la taxe foncière des propriétés bâties aux propriétaires de logements BBC.

Autre avantage :

Les collectivités peuvent accorder aux titulaires d’un permis de construire un dépassement du COS dans la limite de 20 % et dans le respect des autres règles d’urbanisme, lorsque les constructions répondent à des critères de performance énergétique ou comportent des équipements de production d’énergies renouvelables.