Pourquoi faut-il diminuer notre consommation de viande ?

Alimentation
Typographie

Pourquoi diminuer sa consommation de viande et de lait est important pour l'écologie et notre bien-être ?

Selon la FAO (l'organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture - Food and Agriculture Organization) la contribution de l’élevage au réchauffement climatique est plus élevée que celle du secteur des transports. L’activité est responsable de 65 % des émissions d’hémioxyde d’azote, un gaz au potentiel de réchauffement global 296 fois plus élevé que celui du CO2, essentiellement imputable au fumier.

De plus, le bétail produit 37 % des émissions de méthane liées aux activités humaines. Ce gaz, produit par le système digestif des ruminants, agit 23 fois plus que le CO2 sur le réchauffement !

Par ailleurs, l’expansion de la production animale est un des principaux facteurs à l’origine de la destruction des forêts pluviales tropicales, surtout en Amérique latine. En défrichant et en brûlant les forêts, on dégage d’énormes quantités de dioxyde de carbone - un des principaux gaz à effet de serre - dans l’atmosphère. La production animale est responsable d’une part importante des émissions mondiales de méthane.

Les plus éminents comités scientifiques de la planète, tels que la FAO, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ou le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) désignent l’élevage intensif et la production de viande comme principales causes du réchauffement climatique. Tous nous incitent à diminuer notre consommation de viande.

Jonathan Porritt, Président de la Commission pour le développement durable du gouvernement britannique, désigne même la consommation excessive de viande comme l’une des plus graves menaces pour la survie de l’humanité à long terme…